Kinshasa - RD Congo : vendredi, 30 octobre 2020 -

Information continue en RD Congo et dans le monde

Faune et Flore
Google se réorganise et devient «Alphabet» : 
Ne dites plus Google mais « Alphabet ». Toutes les sociétés du géant des nouvelles technologies seront désormais représentées sous ce nouveau nom. Alphabet devient la « maison-mère » de toutes les activités de l'entreprise américaine. L'objectif affiché de ses dirigeants est d'être plus transparents et plus inventifs. Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio Lorsque Google devient « Alphabet », les fées de la finance se penchent sur le berceau de la nouvelle entité. Ce changement de nom marque une restructuration du géant des nouvelles technologies. Le monde entier connaît le moteur de recherche, la messagerie Gmail ou encore la pateforme de vidéos YouTube. Mais la société se diversifie en permanence avec certains produits que l'on n'associe pas forcément à Google, comme Calico qui travaille sur des médicaments contre le vieillissement ou la recherche contre le cancer. La dernière innovation du géant internet américain, la Google Car, la voiture sans chauffeur, est expérimentée en ce moment aux Etats-Unis. La Bourse salue cette annonce Google est donc une société en permanente évolution, et qui craignait de perdre en visibilité. C'est ainsi, expliquent les fondateurs, que l'idée d'Alphabet est née. L'objectif affiché de la direction en Californie est la transparence, qui doit permettre de rassurer le monde de la finance et d'attirer les investisseurs. C'est manifestement pari gagné. Car si cette annonce-surprise a été faite, comme c'est la tradition, à la fermeture de Wall Street lundi, le titre Google a bondi de plus de 7% après la clôture. Le nouveau Google conservera notamment le moteur de recherche, les activités publicitaires, YouTube, le système d'exploitation mobile Android, les cartes Maps ou encore Gmail. Les activités annexes, plus éloignées de son cœur de métier comme Calico ou Nest (objets connectés), seront elles regroupées au sein d'Alphabet. La holding Alphabet sera dirigée par Larry Page, le co-fondateur et directeur général actuel de Google qui cèdera sa place à l'actuel vice-président du groupe Sundar Pichai. Et elle sera cotée en Bourse en lieu et place de Google. Avec RFI.fr
(mardi 11 aot 2015.)
Le titulaire d'un compte Facebook peut désormais choisir un e-héritier : 
Facebook annonce ce 12 février 2015 le déploiement d'une nouvelle fonction : celle-ci permet aux membres du réseau social de désigner une personne qui sera chargée de gérer leur compte après leur décès.   Cette fonction, Legacy Contact, n'est pour le moment accessible qu'aux Etats-Unis mais Facebook va la déployer petit à petit dans d'autres pays. Elle apparaît dans la partie sécurité des paramètres du compte et permet de choisir un contact qui « héritera » dudit compte. Cette personne peut être un membre de la famille ou un ami, peu importe. Une fois désignée, elle sera avertie par un message et devra donner, ou non, son accord.   Dès que Facebook sera averti du décès d'un de se membres, sa page sera transformée en mémorial et l'expression « Remembering » (en souvenir de) apparaîtra au-dessus du nom du titulaire du compte. Son contact désigné pourra alors y épingler un dernier message en haut de sa Timeline, accepter de nouvelles demandes « d'amis », mettre à jour les photos de profil et de couverture.   Il ne pourra en revanche pas se connecter comme le titulaire de la page et voir ses messages privés. Enfin, si le titulaire du compte l'y autorise, le contact « héritier » pourra aussi récupérer une archive de tout ce qui aura été partagé sur ce compte Facebook (photos, messages et contenu du profil).   Cette nouvelle possibilité s'ajoute à ce que proposait déjà Facebook : à savoir la suppression pure et simple du compte ou sa transformation en mémorial.   @01net.com
(jeudi 26 fvrier 2015.)
Microsoft Word et Powerpoint accessibles gratuitement depuis les mobiles : 
Microsoft a annoncé jeudi la mise à disposition gratuite sur les smartphones et tablettes d'une version allégée de ses produits vedettes, la suite Office regroupant le traitement de texte Word, le tableur Excel et les présentations PowerPoint. L'ouverture d'Office à l'écosystème du grand rival Apple avait été l'une des premières grandes ruptures imposées par le nouveau patron du groupe informatique américain, Satya Nadella: une application Office pour la tablette iPad avait été lancée fin mars. Payer pour des fonctionnalités élargies uniquement Son utilisation nécessitait toutefois jusqu'à présent le paiement d'un abonnement à Office 365, la version dématérialisée en ligne de la suite de bureautique.L'application mobile d'Office sera désormais utilisable gratuitement, même si Microsoft souligne dans l'un de ses blogs officiels que l'abonnement à Office 365 permettra d'accéder à «des fonctionnalités d'édition et de collaboration élargies, un stockage illimité sur OneDrive, une intégration avec (le service de stockage en ligne concurrent) Dropbox et une série d'autres avantages». Une version adaptée à l'iPhone L'abonnement reste également nécessaire pour utiliser les logiciels d'Office sur un ordinateur classique. Outre l'application pour iPad qui, selon Microsoft, a déjà été téléchargée plus de 40 millions de fois, une version adaptée à l'iPhone d'Apple est également lancée jeudi.Microsoft promet aussi pour l'an prochain une autre application Office pour les tablettes de diverses marques utilisant le système d'exploitation Android de Google, ainsi qu'une version optimisée pour son prochain système d'exploitation Windows 10. Plus d'un milliard d'utilisateurs Microsoft revendique plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde pour Office, qu'il vendait traditionnellement sur supports physiques (disquettes, puis CD) mais qu'il s'efforce de plus en plus de proposer sous forme d'abonnement en ligne (Office 365) car cela représente une source de revenus plus régulière (Avec 20minutes.fr)  
(samedi 08 novembre 2014.)
L'ambitieux projet anti-cancer de Google : 
Pour permettre de diagnostiquer le cancer avec précision, le géant internet américain Google a dévoilé mardi un nouveau projet de recherche. Il sera question pour une équipe de scientifiques d'étudier la possibilité d'utiliser les nanoparticules dans la détection de la maladie. "Les nanoparticules pourraient être ingérées sous la forme de comprimés afin de pénétrer dans le sang," explique la firme américaine dans une note de présentation du projet. "Elles seraient conçues pour repérer et se fixer sur un type particulier de cellules, comme les cellules tumorales." L'étape suivante, le diagnostic à proprement parler, consistera à associer les nanoparticules ingérées "à un objet connecté équipé de capteurs spéciaux". Selon les précisions de Google, différentes techniques de transmission non invasives, comme les ondes radio ou lumineuses, sont étudiées dans le cadre de la recherche. "Nous proposerons la technologie sous contrat de licence à des partenaires, afin qu'il développent des produits dont l'efficacité et la sécurité pourront être testés lors d'essais cliniques", indique encore le groupe américain. Le projet est piloté par "Google X", la branche du géant internet travaillant sur des projets futuristes comme les voitures sans chauffeur (Google Car), les lunettes interactives (Google Glass), ou le projet Loon utilisant des montgolfières comme relais internet. (Avec BBC)
(mardi 28 octobre 2014.)
Le nom de domaine "Ebola.com" vendu pour plus de 170 000 euros : 
Le malheur des uns fait le bonheur des autres. L'épidémie d'Ebola a permis aux propriétaires du nom du site internet Ebola.com de réaliser une belle opération financière en revendant leur nom de domaine pour plus de 200 000 dollars (170 000 euros), vendredi 24 octobre. Le vendeur du nom Ebola.com est l'entreprise Blue String Ventures, basée dans le Nevada, qui se décrit comme une société investissant dans des noms de domaine et de marques sur internet. L'acheteur est une société établie en Russie, appelée WeedGrowthFund, connue auparavant sous le nom de Ovation Research.  Le site Ebola.com contient des articles sur la maladie et des réponses aux questions les plus fréquentes sur la fièvre hémorragique qui a causé la mort de près de 4 900 personnes depuis le début de l'année. La société a déboursé 50 000 dollars (40 000 euros) en liquide, ainsi que 19 192 actions de la société Cannabis Sativa, qui promeut l'usage médical de la marijuana, pour un montant de près de 170 000 dollars (134 000 euros). Les raisons derrière la vente du nom de domaine ne sont pas connues, mais le patron de Cannabis Sativa, l'ancien gouverneur du Nouveau-Mexique GaryJohnson, a déclaré publiquement penser que le cannabis pourrait être utile dans les traitements pour soigner le virus de la fièvre hémorragique. (Avec francetvinfo)
(samedi 25 octobre 2014.)
samedi, 23 août 2014 20:57

Caf-C1 : V Club mis en garde

L’AS V Club risque de disputer son match de demi-finale de la Ligue des champions- CAF à huis clos si les troubles surviennent dimanche 24 août au stade Tata Raphaël lors du dernier match de la phase de groupe A contre Mazembe. Les deux clubs étant déjà qualifiés pour les demi-finales, l’enjeu de la rencontre de ce week-end est de déterminer le premier du groupe A.

Le président de la FECOFA, Constant Omari, a mis en garde V Club lors d’une réunion tenue mardi 19 août à Kinshasa avec les dirigeants de ce club, ceux de Mazembe, la police et la DGRAD (Direction générale des recettes administratives, judiciaires, domaniales et de participation). Le dernier match entre V Club et Mazembe, livré à Kinshasa le dimanche 11 mai dans le cadre de la sixième et dernière journée du play-off de la Division I, s’est soldé sur la mort de 15 personnes. «Nous avons en mémoire les derniers incidents en date qui avaient émaillé le match opposant les deux clubs dans le cadre de notre championnat national […] ce qui doit être retenu, la fédération n’hésitera pas a décréter un huis clos, au cas où il y aurait un incident quelconque lors de ce match, pour le match des demi-finales. Et cela malgré toute intervention qui pourrait arriver», a déclaré M. Omari.  Mazembe et V.club retrouveront en demi-finales le cercle sportif Sfaxien/Tunisie et E. S. Sétif /Algérie qui se disputent aussi la première place du groupe B ce même week-end.

Les demi-finales aller de la ligue des champions de la Caf se joueront le week-end du 19, 20, 21 septembre tandis que le retour est prévu une semaine plus tard.  Par ailleurs, la vente de 30 mille billets disponibles pour le match V.club-Mazembe débute ce vendredi 22 août, et non la veille tel que prévu. Les billets vendus à 3 000 FC pour le pourtour seront disponibles à la place des artistes située au rond point Victoire, à la maison communale de Kalamu et au stade des martyrs à la direction de l’entrée qui donne sur le pont Kasa-vubu.

Kinshasa, 22/08/2014 (Irisfootball via aucongo.cd)

Publié dans Sports

Au terme de la réunion du comité d’organisation de la rencontre entre AS V Club et TP Mazembe, dimanche 24 août au stade Tata Raphaël de la Kethulle, dans le cadre de la dernière journée de phase de poules de la Ligue des champions de la CAF, seulement 30.000 supporters sont conviés à assister à ce rendez-vous entre deux grands du football congolais.

Cette décision a été prise à la suite du rapport de l’arbitre du match V Club-Al Hilal en ce qui concerne l‘envahissement du public de la capitale sur l’aire de jeu après le succès de leur team chéri. Trente billets seront mis à la disposition du public.il convient de signaler que les guichets seront ouverts pendant 3 jours sauf le jour du match, soit du jeudi 21 au samedi 23 août 2014 aux différents guichets du Stade Tata Raphaël. Le prix de place pour le pourtour revient à DCF 3000.  Avant de matcher les Corbeaux dans l’arène de la commune de Kalamu, AS V.Club disputera deux rencontres de préparation, mardi 19 août. Il est prévu, d’abord AS V Club- JAC (14h00') et AS V Club-SC Rojolu (16h00').

Kinshasa, le 19/08/2014 (Irisfootball via Aucongo)

Publié dans Sports

La Confédération africaine de football (Caf) a publié les noms des arbitres qui vont officier le match de la 6e journée- phase des groupes de la 18eédition de la ligue des champions- Caf. Ce match se jouera le dimanche 24 août entre l’As Vclub et le TP Mazembe, au stade Tata Raphael de Kinshasa.

Le quatuor arbitral de ce match est de nationalité mauricienne. Il se présente comme suit :

-Arbitre central : M. Rajindraparsad Seechurn

-Assistant 1 : M. Balkrishna Bootun

-Assistant 2 : M. Vivian Vally

-Arbitre protocolaire : M. Dharamveer Hurbungs

Le Commissaire du match est le Camerounais Tombi A. Roko Sidiki. Le coordonnateur général est le Kenyan Nicholas Chumba Musonye.

Les deux clubs déjà qualifiés lors de la journée précédente se préparent pour prendre  la première place du groupe A. Le premier du groupe aura l’avantage de jouer la demi-finale retour à domicile et en cas de qualification, de jouer la finale retour chez lui également.

V.club qui a repris les entrainements jeudi 14 août à Kinshasa, pourrait livrer des matches amicaux avec les clubs locaux pour sa préparation.

Mazembe, de son côté, est en stage à Ndola en Zambie, depuis ce même jeudi. Selon le site web des corbeaux, le club de Lubumbashi livrera deux matches d’entraînement contre les clubs de Ndola pour mieux affûter ses armes.
Les deux clubs congolais qui sont déjà qualifiés en demi-finales ont 10 points chacun en 5 sorties. Mais la différence des buts est favorable à Mazembe (+ 3) qu’à V.Club (+ 2).

Kinshasa, 13/08/2014 (Radiookapi via aucongo.cd)

Publié dans Sports

Le TP Mazembe de Lubumbashi et l’As Vclub de Kinshasa, deux clubs congolais engagés en Ligue des champions de la Caf, se sont qualifiés pour la demi-finale de cette compétition après avoir remporté leurs matches de la 5é journée dimanche 10 août.

L’As Vclub a battu le club égyptien de  Zamelek devant son public au Caire (1 – 0). Auparavant, le TP Mazembe, qui recevait dans son stade de Kamalondo à Lubumbashi les Soudanais d’Al Hilal d’Ondurman, s’est imposé sur le score de trois buts à un.

Le but de l’As Vclub a été marqué par l’Ougandais Yunus à la 57è minute du jeu.

Avec cette victoire, le TP Mazembe et l’As Vclub occupent la tête du groupe A avec 10 points et sont déjà qualifiés en demi-finale de cette compétition.

Au match aller, les Soudanais avaient battu chez eux les Congolais de Lubumbashi (1-0).

De son côté, l’As VClub avait dominé dimanche 18 mai au stade Tata Raphaël de Kinshasa Zamalek sur le score de deux buts à un.

Le TP Mazembe devient la première équipe à accéder à la demi-finale de cette de la Ligue des champions, avant son dernier match contre V club le 24 août à Kinshasa.

Le classement se présente comme suit:

  • Mazembe, 10 points, 5 matches joués
  • V club, 10 points, 5 matches joués
  • Zamalek, 4 points, 5 matches joués
  • Al Hilal, 4 points, 5 matches joués.

Kinshasa, 11/08/2014 (RFI via aucongo.cd)

Publié dans Sports

Lorsqu’il prend la parole, le Chairman Moïse Katumbi sait toujours prêcher par l’exemple. Mercredi après-midi 21 mai après la séance d’entraînement à Kamalondo, le boss s’est entretenu pendant de longues minutes avec les joueurs et le staff technique des Corbeaux.

Il a ensuite adressé un message aux supporteurs en deux volets : ses compliments à l’ensemble de V. Club pour le succès sur Zamalek puis, il a appelé tous les supporteurs de Mazembe à l’unisson pour la suite de la Ligue des Champions.

Les félicitations de Moïse Katumbi à Gabriel Amisi :

« Je m’en vais d’abord féliciter l’AS V. Club qui compte 3 points pendant que le TPM en a 0 dans son escarcelle. Ce n’était pas facile de battre Zamalek, V. Club est parvenu à réaliser cet exploit, ça reste une très bonne chose pour la République Démocratique du Congo. Félicitation aussi au comité sportif, au staff technique et à tous les supporteurs de V. Club pour cette victoire. »

Dimanche le fair-play sera la règle

« J’invite les supporteurs de Mazembe à être nombreux au stade ce dimanche, qu’ils sachent et retiennent ceci : impossible n’est pas Mazembe. J’insiste auprès de tous nos supporteurs de montrer, comme par le passé, qu’ils ont été et seront fair-play ce dimanche. Qu’ils sachent pardonner et aient l’amour du prochain, éléments les plus importants pour éviter tout incident. »

« Un match de football n’est pas une guerre, tout peut arriver (une victoire, une défaite et un nul). Le plus important ce dimanche ça sera d’accompagner notre équipe le TPM jusqu’à la victoire finale et surtout en prônant l’amour du prochain pour tous. »

Kinshasa, 22/05/2014 (Avenir via Aucongo.cd)

 

Publié dans Sports

Les enquêtes parlementaires, gouvernementales, judiciaires et policières sur les tragédies humaines qui endeuillent le pays depuis le début de l’année, commencent à s’accumuler de manière inquiétante. En effet, là où nos compatriotes attendaient des procédures d’urgence dans la collecte des données, la détermination des responsabilités et l’application des sanctions, l’on assiste plutôt à des scénarii de nature à faire penser à des dossiers clos sans suite. Il a été constaté que nombre d’enquêtes n’aboutissent ou s’achèvent par des conclusions complaisantes parce que certains décideurs impliqués dans des cas de mort d’hommes se retrouvent à la fois juge et partie. L’indépendance des enquêteurs pose problème.

Pourtant, il y a eu plus de 250 morts dans le naufrage d’un bateau sur le lac Albert, au Nord-Kivu, entre 300 et 400 morts dans deux déraillements de trains de la SNCC à Kamina, au Katanga, plus d’une vingtaine de morts au stade du 30 juin de Kikwit à l’occasion du festival de musique organisé en hommage au musicien Kester Emeneya, un bilan de morts directs ou indirects non encore précisé en marge des expulsions massives des ressortissants de la RDC du Congo/Brazzaville et, le week-end dernier, 15 morts au stade Tata Raphaël au terme du match V.Club-Mazembe.

La comptabilité macabre des compatriotes ayant perdu leurs vies dans des circonstances qui restent à élucider aurait dû normalement donner lieu à des enquêtes fouillées, de manière à faire payer aux coupables le prix du sang des Congolais versé gratuitement dans les eaux du lac Albert, sur les rails du Katanga, sur la terre d’exil du Congo/Brazzaville, dans les temples de football de Kikwit et de Kinshasa. Tant que des innocents vont continuer à disparaître sans que personne ne soit inquiété au niveau des autorités politico-administratives, militaires, policières ou sportives, cela va laisser au commun des mortels le sentiment de l’impunité de ceux qui portent, directement ou indirectement, une lourde responsabilité dans les hécatombes humaines qui frappent la République.

 Espoirs déçus

Au lendemain du naufrage d’un bateau dans le lac Albert, avec plus de 250 compatriotes en provenance de l’Ouganda, tout portait à croire que des têtes allaient tomber, aussi bien au niveau des responsables des « services » opérationnels à la frontière congolo-ougandaise que du ministère des Transports et Voies de Communication, censés gérer les mouvements des biens et personnes dans cette zone ultra-sensible. Le ferme engagement pris par le gouvernement congolais de diligenter une enquête et le feu des questions auquel était soumis le ministre de l’Intérieur au niveau des deux chambres du Parlement, en sus du deuil national décrété en mémoire des morts, avait fait croire que ce dossier allait mériter un sérieux suivi. A ce jour, l’on a l’impression de se trouver devant un non-lieu.

C’est pareil pour la double catastrophe ferroviaire enregistrée dernièrement avec des trains de la SNCC. Alors que l’on n’a pas fini de pleurer les 300 à 400 compatriotes ayant péri dans ces deux accidents, un troisième train de la même société a failli provoquer une nouvelle tragédie sur l’axe Lubumbashi-Kindu. L’on se demande à quel stade se trouvent les enquêtes déclenchées dans la foulée des déraillements de Kamina.

L’on en est encore à s’interroger sur ce qui se passe dans les coulisses de la chasse aux Congolais à Brazzaville. Le rapport de la mission d’enquête de l’Assemblée Nationale à Brazzaville a levé un pan de voile sur les conditions infrahumaines qui entourent les expulsions massives des Congolais. L’opinion nationale a ainsi appris que certains transitent, vivants, par des morgues, pendant que des milliers d’autres s’entassent au port d’embarquement de cette ville, comme dans les sites d’accueil de Kinshasa (maison communale de Kinshasa et stade Cardinal Malula), avec le maximum de chances de mourir à courte ou longue échéance, en raison de la précarité des conditions de leur prise en charge.

A Kikwit comme à Kinshasa, des concitoyens sont morts alors qu’ils voulaient se détendre en écoutant la bonne musique pour les uns et à vivre une fête de football pour d’autres. Des enquêtes, dont les résultats risquent de ne jamais être rendus publics, sont annoncées. Dans l’un comme l’autre cas, les premières informations en circulation font état des faiblesses de la police dans l’encadrement des manifestations publiques.

 Mais qui va payer les pots cassés ?

Beaucoup d’espoirs sont déçus au regard des primes à la négligence qui sont octroyées aux hommes et femmes responsables de la série noire que connaît le pays depuis cinq mois. Jusques à quand va-t-on laisser impunis ceux qui, par leurs excès des pouvoirs et de zèle ou leur amateurisme, envoient des compatriotes au pays des ancêtres, plus tôt que prévu. Le bouclage des enquêtes de la manière que l’on sait, sans impact sur ceux qui provoquent des situations dramatiques pour le pays, peut donner à croire que la vie humaine n’aurait pas de valeur en République Démocratique du Congo… que des centaines, des milliers voire des millions de personnes peuvent trépasser, sans conséquences graves pour ceux qui écourtent cyniquement leurs vies, par excès d’autorité ou l’appât du gain.

Kinshasa, 15/05/2014 (Le Phare via Aucongo.cd)

 

Publié dans Actualités

La cohésion, la discipline, le sens d’organisation des responsables constituent des atouts pour permettre à l’AS V. Club d’accéder à la e sens élevé des responsables et d’organisation du général-président du comité de coordination Amisi alias Tango fort,est un atout majeur et constitue une chance de réussite certaine d’entrée de V. Club dans la phase de poule de l’actuelle édition de la coupe de la ligue de champion d’Afrique », a estimé dimanche à l’ACP l’analyste sportif Ir Christian Ukoko Ukurango, membre de la cellule de V. Club au quartier Immo Congo dans la commune de Kalamu, à Kinshasa, et ADG de City Train.

 Il a regretté que depuis 40 ans V. Club n’ait plus ramené au pays une coupe dans cette compétition africaine, observant toutefois que, grâce à ses qualités indéniables, le président Amisi a réussi à instaurer la cohésion au sein du comité de direction ainsi que la discipline au sein de l’équipe qui recouvre peu à peu sa santé de fer des années de gloire 70 et 80 sur l’échiquier footballistique africain. Outre le bon recrutement de l’entraîneur et des joueurs qui ont pris une bonne dose de moral et qui retrouvent peu à peu le même état d’esprit qu’avaient leurs aînés tels que Mungamuni, Mayanga, Kembo Uba, Ndaye Mutumbila, Kibonge, Mamba, Bobutaka, Mange et autres, M. Ukoko, a relevé la volonté et la détermination des  dirigeants actuels dans l’accomplissement de l’œuvre de réhabilitation du stade Tata Raphaël dont la légende raconte les exploits traditionnels de V. Club, lesquels lui ont valu l’appellation de « Mokonzi ya terrain » (maître du stade) où il y perd rarement et qui est un lieu de prédilection des victoires de l’équipe.

Avec le soutien indéfectible du 12ème joueur qu’est le remuant « public vert-noir » au stade Tata Raphaël », l’Ir Christian Ukoko Ukurango s’est déclaré convaincu que V. Club entrera dans la phase de poules après la rencontre en 8ème contre Kaizer Chief d’Afrique du Sud. Il a conclu en disant que les espoirs sont permis pour que près de 40 ans après, V Club remporte cette édition de la prestigieuse compétition africaine interclubs.

Kinshasa, 17/03/2014 (ACP via Aucongo)

Publié dans Sports

Vclub s’est imposé face à Rojolu par trois buts à un, en match de la 13e journée -groupe B, disputé dimanche 16 mars au stade Tata Raphaël à Kinshasa. A Lubumbashi, Mazembe a été par contre tenu en échec en son stade de Kamalondo par les Gomatraciens de Dauphin noir, 0-0, en match de la 13ejournée.

Rojolu était le premier à ouvrir le score par Kalambay (13’), avant de sombrer. Aziz Djielbeogo de V club a réussi le doublé à la 36e et 57e minute, puis Ngudikama Kila clôturé (58’).
A la suite de cette victoire, Vclub prend la tête du groupe B, avec 30 points en 11 matches joués. Il devance Sanga Balende, qui compte 29 points, en 13 sorties et Lubumbashi sports, 21 points.

Les rouge et or de Mbuji- Mayi ont été battus ce même dimanche par les Kinois de Shark XI, 2-1.
De son côté, Rojolu se maintient en zone relégable (7e position) avec 7 points, en 12 matches joués.
Pour sa part, Mazembe a été tenu en échec en son stade de Kamalondo par les Gomatraciens de Dauphin noir, 0-0, en match de la 13e journée. Malgré ce nul, les Corbeaux gardent la tête du pool A avec 28 points, en 12 sorties.
Lupopo est 2e du groupe avec 22 points, tandis que Dauphins noirs est 7e pour 8 points.

Tous les résultats enregistrés ce week-end :

  • Makiso- Don Bosco, 0-1
  • MK- As Nika, 4-1
  • Mazembe- Dauphin noir, 0-0
  • Rojolu- Vclub, 1-4
  • Shark XI- Sanga Balende, 2-1
  • Tshinkunku- Lubumbashi sport, 0-0

Kinshasa, 17/03/2014 (Okapi via Aucongo)

Publié dans Sports

CAF /C1-C2 : Mazembe et V.Club qualifiés, Don Bosco et MK débarqués

La RDC ne compte plus que deux représentants en coupes interclubs de la Caf. Sur les quatre au départ, deux seulement ont réussi à se qualifier au tour suivant. Si à la 18ème Ligue des champions de la CAF Mazembe et V.Club ont validé leurs billets pour les 8èmes de finale bouclant leur travail du match aller, à la coupe de la Caf, Don Bosco et MK ont arrêtés leurs parcours au niveau des seizièmes.

Mazembe et VClub ont assuré

Au stade TP Mazembe de Kamalondo, à Lubumbashi, les corbeaux n’ont pas eu de peine à sortir les camerounais de Astres de Douala (Cameroun). Après le nul 1-1 ramené le 2 mars du Cameroun, les congolais ont étrillé leurs adversaires 3-0 pour se qualifier grâce à des buts de Salif Coulibaly (31è), Jonathan Bolingi (38è) et Given Singuluma (50è). Au prochain tour, les hommes de Patrice Carteron affronteront les Ivoiriens de Sewe San Pedro.

Pour sa part, l’As. VClub qui recevait Dynamos FC du Zimbabwe s’est contenté d’un score étriqué de 1-0 pour se hisser en Huitièmes. L’unique but de la partie a été inscrit sur un penalty transformé par Etekiama à la 38è. A l’aller les deux équipes s’étaient quittées sur nul vierge. Au prochain tour, les Dauphins Noirs se mesureront aux sud-africains de Kaizer Chiefs d’Afrique du Sud. Match aller le 21, 22 0u 23 mars et match retour le 28, 29 0u 30 mars 2014.

Fin de l’aventure pour Don Bosco et MK

Si en Ligue des champions, tout s’est bien passé pour les clubs congolais, en coupe de la Caf par contre, l’aventure s’est arrêtée en seizièmes.

Après avoir fait le plus dur une semaine plus tôt à Lubumbashi en s’imposant 2-1 sur Djoliba AC du Mali, le CS. Don Bosco a été battu 1-0 au retour à Bamako. De son côté, MK a aussi été éliminé par Ismaily d’Egypte au bout de la séance des tirs aux buts (3-4). Et pourtant, comme au match aller, le score au terme du temps réglementaire était de O but partout.

Pour leur première participation à une compétition interclub de la Caf, les vainqueurs de la dernière édition de la Coupe du Congo s'arretent aux sezièmes de finale.

La rédaction

Publié dans Sports

A quatre jours de leur match retour de seizièmes de finale de la Ligue de champions de la Caf face à VClub, les joueurs de Dynamos FC refusent de s’entraîner.

Selon le quotidien zimbabwéen Daily News paru mercredi 5 avril à Harare, les joueurs titulaires de ce club réclament leurs primes des matches gagnés contre le Black Mamba et ceux joués au tour préliminaire de la Ligue des champions de la Caf face à Muchudi Chief Center du Botswana.

A en croire, Daily News, les salaires des joueurs de Dynamos sont payés par le sponsor du club, BancABC. L’équipe ne leur paie que la prime.

Au cours de l’entraînement de mardi, le coach de Dynamos, Calisto Pasuwa et son assistant, Tichaona Diya, ont recouru aux réservistes pour préparer le match contre VClub, prévu le dimanche 9 mars au stade Tata Raphaël à Kinshasa.

Au match-aller, les deux clubs avaient fait un match nul blanc.

Kinshasa, 07/03/2014 (Okapi via Aucongo)

Publié dans Sports
Page 1 sur 2

Offres d'emploi

Bourses d'études

Kinshasa - RD Congo : 30 octobre 2020.

Restez connecté(e) :




Copyright © AuCongo.net, 2020 - Tous droits réservés. Un produit de NSAT Sprl.
Developped by IT Group

Nous suivre!:)

Cliquer Ici!

Restez informer en 1 clic!