Kinshasa - RD Congo : lundi, 18 novembre 2019 -

Information continue en RD Congo et dans le monde

Faune et Flore
Google se r√©organise et devient ¬ęAlphabet¬Ľ : 
Ne dites plus Google mais ¬ę¬†Alphabet¬†¬Ľ. Toutes les soci√©t√©s du g√©ant des nouvelles technologies seront d√©sormais repr√©sent√©es sous ce nouveau nom. Alphabet devient la ¬ę¬†maison-m√®re¬†¬Ľ de toutes les activit√©s de l'entreprise am√©ricaine. L'objectif affich√© de ses dirigeants est d'√™tre plus transparents et plus inventifs. Avec notre correspondante √† Washington,¬†Anne-Marie Capomaccio Lorsque¬†Google¬†devient ¬ę¬†Alphabet¬†¬Ľ, les f√©es de la finance se penchent sur le berceau de la nouvelle entit√©. Ce changement de nom marque une restructuration du g√©ant des nouvelles technologies. Le monde entier conna√ģt le moteur de recherche, la messagerie Gmail ou encore la pateforme de vid√©os YouTube. Mais la soci√©t√© se diversifie en permanence avec certains produits que l'on n'associe pas forc√©ment √† Google, comme Calico qui travaille sur des m√©dicaments contre le vieillissement ou¬†la recherche contre le cancer. La derni√®re innovation du g√©ant internet am√©ricain, la Google Car, la voiture sans chauffeur, est exp√©riment√©e en ce moment aux Etats-Unis. La Bourse salue cette annonce Google est donc une soci√©t√© en permanente √©volution, et qui craignait de perdre en visibilit√©. C'est ainsi, expliquent les fondateurs, que l'id√©e d'Alphabet est n√©e. L'objectif affich√© de la direction en Californie est la transparence, qui doit permettre de rassurer le monde de la finance et d'attirer les investisseurs. C'est manifestement pari gagn√©. Car si cette annonce-surprise a √©t√© faite, comme c'est la tradition, √† la fermeture de Wall Street lundi, le titre Google a bondi de plus de 7% apr√®s la cl√īture. Le nouveau Google conservera notamment le moteur de recherche, les activit√©s publicitaires, YouTube, le syst√®me d'exploitation mobile Android, les cartes Maps ou encore Gmail. Les activit√©s annexes, plus √©loign√©es de son c¬úur de m√©tier comme Calico ou Nest (objets connect√©s), seront elles regroup√©es au sein d'Alphabet. La holding Alphabet sera dirig√©e par Larry Page, le co-fondateur et directeur g√©n√©ral actuel de Google qui c√®dera sa place √† l'actuel vice-pr√©sident du groupe Sundar Pichai. Et elle sera cot√©e en Bourse en lieu et place de Google. Avec RFI.fr
(mardi 11 aoŻt 2015.)
Le titulaire d'un compte Facebook peut d√©sormais choisir un e-h√©ritier : 
Facebook annonce ce 12 f√©vrier 2015 le d√©ploiement d'une nouvelle fonction : celle-ci permet aux membres du r√©seau social de d√©signer une personne qui sera charg√©e de g√©rer leur compte apr√®s leur d√©c√®s. ¬† Cette fonction, Legacy Contact, n'est pour le moment accessible qu'aux Etats-Unis mais¬†Facebook¬†va la d√©ployer petit √† petit dans d'autres pays. Elle appara√ģt dans la partie s√©curit√© des param√®tres du compte et permet de choisir un contact qui ¬ę h√©ritera ¬Ľ dudit compte. Cette personne peut √™tre un membre de la famille ou un ami, peu importe. Une fois d√©sign√©e, elle sera avertie par un message et devra donner, ou non, son accord. ¬† D√®s que Facebook sera averti du d√©c√®s d'un de se membres, sa page sera transform√©e en m√©morial et l'expression ¬ę Remembering ¬Ľ (en souvenir de) appara√ģtra au-dessus du nom du titulaire du compte. Son contact d√©sign√© pourra alors y √©pingler un dernier message en haut de sa Timeline, accepter de nouvelles demandes ¬ę d'amis ¬Ľ, mettre √† jour les photos de profil et de couverture. ¬† Il ne pourra en revanche pas se connecter comme le titulaire de la page et voir ses messages priv√©s. Enfin, si le titulaire du compte l'y autorise, le contact ¬ę h√©ritier ¬Ľ pourra aussi r√©cup√©rer une archive de tout ce qui aura √©t√© partag√© sur ce compte Facebook (photos, messages et contenu du profil). ¬† Cette nouvelle possibilit√© s'ajoute √† ce que proposait d√©j√† Facebook : √† savoir la suppression pure et simple du compte ou sa transformation en m√©morial. ¬† @01net.com
(jeudi 26 fťvrier 2015.)
Microsoft Word et Powerpoint accessibles gratuitement depuis les mobiles : 
Microsoft a annonc√© jeudi la mise √† disposition gratuite sur les smartphones et tablettes d'une version all√©g√©e de ses produits vedettes, la suite Office regroupant le traitement de texte Word, le tableur Excel et les pr√©sentations PowerPoint. L'ouverture d'Office √† l'√©cosyst√®me du grand rival Apple avait √©t√© l'une des premi√®res grandes ruptures impos√©es par le nouveau patron du groupe informatique am√©ricain, Satya Nadella: une application Office pour la tablette iPad avait √©t√© lanc√©e fin mars. Payer pour des fonctionnalit√©s √©largies uniquement Son utilisation n√©cessitait toutefois jusqu'√† pr√©sent le paiement d'un abonnement √† Office 365, la version d√©mat√©rialis√©e en ligne de la suite de bureautique.L'application mobile d'Office sera d√©sormais utilisable gratuitement, m√™me si Microsoft souligne dans l'un de ses blogs officiels que l'abonnement √† Office 365 permettra d'acc√©der √† ¬ędes fonctionnalit√©s d'√©dition et de collaboration √©largies, un stockage illimit√© sur OneDrive, une int√©gration avec (le service de stockage en ligne concurrent) Dropbox et une s√©rie d'autres avantages¬Ľ. Une version adapt√©e √† l'iPhone L'abonnement reste √©galement n√©cessaire pour utiliser les logiciels d'Office sur un ordinateur classique. Outre l'application pour iPad qui, selon Microsoft, a d√©j√† √©t√© t√©l√©charg√©e plus de 40 millions de fois, une version adapt√©e √† l'iPhone d'Apple est √©galement lanc√©e jeudi.Microsoft promet aussi pour l'an prochain une autre application Office pour les tablettes de diverses marques utilisant le syst√®me d'exploitation Android de Google, ainsi qu'une version optimis√©e pour son prochain syst√®me d'exploitation Windows 10. Plus d'un milliard d'utilisateurs Microsoft revendique plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde pour Office, qu'il vendait traditionnellement sur supports physiques (disquettes, puis CD) mais qu'il s'efforce de plus en plus de proposer sous forme d'abonnement en ligne (Office 365) car cela repr√©sente une source de revenus plus r√©guli√®re (Avec 20minutes.fr) ¬†
(samedi 08 novembre 2014.)
L'ambitieux projet anti-cancer de Google : 
Pour permettre de diagnostiquer le cancer avec précision, le géant internet américain Google a dévoilé mardi un nouveau projet de recherche. Il sera question pour une équipe de scientifiques d'étudier la possibilité d'utiliser les nanoparticules dans la détection de la maladie. "Les nanoparticules pourraient être ingérées sous la forme de comprimés afin de pénétrer dans le sang," explique la firme américaine dans une note de présentation du projet. "Elles seraient conçues pour repérer et se fixer sur un type particulier de cellules, comme les cellules tumorales." L'étape suivante, le diagnostic à proprement parler, consistera à associer les nanoparticules ingérées "à un objet connecté équipé de capteurs spéciaux". Selon les précisions de Google, différentes techniques de transmission non invasives, comme les ondes radio ou lumineuses, sont étudiées dans le cadre de la recherche. "Nous proposerons la technologie sous contrat de licence à des partenaires, afin qu'il développent des produits dont l'efficacité et la sécurité pourront être testés lors d'essais cliniques", indique encore le groupe américain. Le projet est piloté par "Google X", la branche du géant internet travaillant sur des projets futuristes comme les voitures sans chauffeur (Google Car), les lunettes interactives (Google Glass), ou le projet Loon utilisant des montgolfières comme relais internet. (Avec BBC)
(mardi 28 octobre 2014.)
Le nom de domaine "Ebola.com" vendu pour plus de 170 000 euros : 
Le malheur des uns fait le bonheur des autres. L'épidémie d'Ebola a permis aux propriétaires du nom du site internet Ebola.com de réaliser une belle opération financière en revendant leur nom de domaine pour plus de 200 000 dollars (170 000 euros), vendredi 24 octobre. Le vendeur du nom Ebola.com est l'entreprise Blue String Ventures, basée dans le Nevada, qui se décrit comme une société investissant dans des noms de domaine et de marques sur internet. L'acheteur est une société établie en Russie, appelée WeedGrowthFund, connue auparavant sous le nom de Ovation Research.  Le site Ebola.com contient des articles sur la maladie et des réponses aux questions les plus fréquentes sur la fièvre hémorragique qui a causé la mort de près de 4 900 personnes depuis le début de l'année. La société a déboursé 50 000 dollars (40 000 euros) en liquide, ainsi que 19 192 actions de la société Cannabis Sativa, qui promeut l'usage médical de la marijuana, pour un montant de près de 170 000 dollars (134 000 euros). Les raisons derrière la vente du nom de domaine ne sont pas connues, mais le patron de Cannabis Sativa, l'ancien gouverneur du Nouveau-Mexique GaryJohnson, a déclaré publiquement penser que le cannabis pourrait être utile dans les traitements pour soigner le virus de la fièvre hémorragique. (Avec francetvinfo)
(samedi 25 octobre 2014.)
dimanche, 29 juin 2014 18:16

Pays-Bas-Mexique (2-1), les Pays-Bas renversent le Mexique

√Čcrit par  La r√©deaction
  • ¬†
√Čvaluer cet √©l√©ment
(1 Vote)
Coupe du monde, 8es de finale
Pays-Bas - Mexique : 2-1
Buts : Dos Santos (48e) ; Sneijder (88e), Huntelaar (94e s.p.) 
 
Il ne faut que quelques minutes pour comprendre pourquoi Van Gaal notamment et plusieurs joueurs des équipes encore en lice dans Mondial parlent de la chaleur. Les températures atteignent un bon 37 degrés sur la pelouse, sous le soleil de Fortaleza. 
 
Ce facteur semble bénéficier un peu plus aux Mexcains puisque les Bataves peinent à lancer leur rencontre. Après une séance d'échauffement plus courte que d'habitude, compte-tenu de la chaleur, De Jong quitte ses partenaires prématurément dès la 9e minute. Sans être totalement désorganisés les Hollandais se mettent à subir pleinement. 
 
Layun adresse un centre fort devant le but que Dos Santos ne peut reprendre pour quelques centim√®tres (15e), puis Herrera fait parcourir un terrible frisson dans le dos des supporters hollandais lorsque sa frappe √©cras√©e dans la surface, apr√®s une action bien construite, fr√īle le montant droit de Cillessen (17e).¬†
Ce même Hector Herrera presse De Vrij qui trompe presque son propre gardien quelques minutes plus tard (20e). La chaleur n'est plus la seule chose qui étouffe les Hollandais…
 
Cillessen s'illustre trois fois durant les 45 premières minutes, avec une parade mal maitrisée devant Salcido (24e) et deux arrêts réflexes devant Dos Santos, bien placé à chaque fois dans l'angle fermé du portier de l'Ajax (28e, 42e).
 
Le Mexique prend l'avantage dès l'entame de la seconde période, quand Giovani Dos Santos se rend compte qu'il dispute une Coupe du Monde. Il accélère à droite avant de repiquer dans l'axe. Il enchaine une frappe terrible du pied gauche qui vient se loger au fond des filets de Cillessen, battu sur sa gauche (1-0, 48e). Le but réveille les Hollandais qui se ruent à l'assaut du but adverse, tout en s'exposant aux contres. Mais Peralta n'est pas dans un grand jour et Giovani retombe dans ses travers et ne sait plus quoi faire du ballon. 
 
Les Bataves se heurtent néanmoins au mur du Mondial, Memo Ochoa, qui sort deux parades de très grande classes, dont une miraculeuse devant De Vrij, qui reprend à bout portant un corner tiré par Robben. Ochoa dévie le ballon sur son propre poteau (57e). Il sort ensuite une frappe croisée de Robben de la cuisse, dans son angle fermé (63e).
 
Les entrées de Depay et d'Huntelaar ne changent rien jusqu'alors, malgré une bonne activité… Ochoa est solide, il prend tous les ballons, sur corner notamment. Van Gaal semble être sans solution et le Mexique se dirige vers son premier quart de finale depuis 1986… Sauf qu'il recule, encore et toujours. 
 
Robben tire un énième corner au second poteau, Huntelaar, qui a remplacé Van Persie, remet en retrait de la tête, Wesley Sneijder reprend de volée en force et transperce la défense adverse. Ochoa ne peut rien, la Hollande égalise (1-1, 88e). La fin de match est folle, les Pays-Bas croient en leur bonne étoile…
 
Monsieur Proen√ßa accorde un penalty quelques minutes plus tard ! Robben d√©borde et croch√®te devant Marquez qui accroche le Bavarois‚Ķ la faute n'est pas √©vidente mais l'arbitre portugais n'h√©site pas, apr√®s avoir oubli√© un, voire deux penaltys pour les Hollandais un peu plus t√īt dans le match, qui √©taient pour le coup bien plus √©vidents. Huntelaar, d√©j√† d√©cisif sur le but de Sneijder, transforme le penalty et envoie la Hollande en quarts de finale (1-2, 93e).¬†
 
Au bout du suspense, les Bataves rejoignent le Brésil et la Colombie, qui se sont qualifiés hier… au coup de sifflet final, les Oranje étaient au sol, épuisés, vidés psychologiquement tant les Mexicains les ont fait souffrir. Les hommes d'Herrera, eux, échouent au pied des quarts de finale, comme d'habitude depuis 1994… à deux minutes prés, la pilule est très dur à avaler.
 
Kinshasa, le 29/06/2014 ( Goal via Aucongo)

Offres d'emploi

Bourses d'études

Kinshasa - RD Congo : 18 novembre 2019.

Restez connecté(e) :




Copyright © AuCongo.net, 2019 - Tous droits réservés. Un produit de NSAT Sprl.
Developped by IT Group

Nous suivre!:)

‚Ėľ

Cliquer Ici!

Restez informer en 1 clic!