Le tirage du dernier carré de C1 a livré son verdict. Le Real Madrid tentera de prendre sa revanche contre le Bayern, l'Atlético défiera Chelsea.

Ligue des champions - demi-finales

Real Madrid-Bayern Munich
Atlético Madrid-Chelsea

Le tirage au sort de la Ligue des champions a livré son verdict. Alors qu'un derby madrilène était pressenti, le Real Madrid affrontera finalement le Bayern Munich. Le géant espagnol a ainsi l'occasion de se mesurer au tenant du titre pour ce qui constitue une affiche de rêve entre les deux favoris de la compétition. Les Merengue étaient passés de justesse au tour précédent. Après un succès sans bavure à l’aller 3-0 contre le Borussia Dortmund, les hommes de Carlo Ancelottti ont montré lors de la seconde manche face au dernier finaliste que l’absence de Cristiano Ronaldo pouvait être plus préjudiciable que prévu. Le géant espagnol est très coté pour la victoire finale, et cet objectif est renforcé par la quête obsessionnelle d’une Decima, mais il aura besoin de sa star portugaise pour franchir cette dernière marche.

Car le tenant du titre a l'occasion de conserver sa couronne européenne, mais cette demi-finale sera une mission compliquée pour les hommes de Pep Guardiola. Contre Manchester United, en Quarts de finale, les coéquipiers de Franck Ribéry ont fait le métier sans impressionner pour autant. L’obtention précoce de leur titre de champion d’Allemagne a un double effet. Elle leur permet de se focaliser sur la C1, mais et a aussi laissé transparaître quelques signes de relâchement. L’erreur ne sera pas permise cette fois-ci.

L'autre affiche de ce dernier carré opposera donc les deux outsiders de la compétition, l'Atlético Madrid et Chelsea. L’Atlético est la sensation de cette campagne de Ligue des champions. Les Colchoneros se sont payés le Barça en Quart de finale. Le style de cette équipe, très rugueux, peut être décrié, mais la personnalité qu’elle dégage est un formidable atout qui l’autorise à rêver, et son parcours en Liga, dans une époque où les deux superpuissances financières du championnat espagnol ne laissent que des miettes, atteste également de son degré de forme. Dans les rangs de Chelsea, Jose Mourinho a démontré en Quart de finale qu’il avait la science de ces rencontres à fort enjeu. Le technicien portugais, dénué de toute pression, pourrait encore clamer que les Blues ne sont pas favoris pour ce choc... Un match dans le match avec son homologue, Diego Simeone, qui aura certainement une influence dans cette double-confrontation.

Suisse, 11/04/2014 (Goal.com via Aucongo)